Top Header Menu - FRENCH

le saviez-vous ? …laurier noble

laurier-noblele saviez-vous ? …laurier noble

laurus nobilis, lauracée

Du laurier noble, dédié à Apollon, on tressait les couronnes aux vainqueurs dans la Rome antique. On l’utilise couramment dans la cuisine européenne. On ne le confondra jamais avec les lauriers fleurs (toxiques), ni avec le laurier du Caucase dont le vert clair embellit les haies. Le laurier noble entoure couramment les monastères et abbayes de ses arbustes ou même de ses arbres. L’huile essentielle tirée des feuilles distillées est peu utilisée, d’un rendement faible et, à fortes doses, peut montrer des effets narcotiques. Antibactérienne et antivirale, elle est aussi un bon stimulant cérébral.

Hydrosol aseptisant et rafraîchissant.

Boisson de santé : cinq cuillères à soupe dans un litre et demi d’eau à boire dans la journée pendant dix jours comme rafraîchissant et aseptisant général.

Spray d’atmosphère, “le mist” : très rafraîchissant et aseptisant.

Lotion: l’hydrosol de laurier entre dans la composition des lotions pour peaux grasses et acnéiques en synergie avec les hydrosols de genièvre et de romarin.

En usage vétérinaire : ajouter l’hydrosol de laurier dans la nourriture, dans tous les cas d’infections et de maladies virales, à raison de cinq cuillères à soupe pour un chien de 50 kg, deux cuillères pour un chat.

En culture biologique et biodynamique: vaporisation non diluée de l’hydrosol de laurier sur les plantes aromatiques et les fleurs odorantes après la pluie, trois à quatre fois dans la saison, le matin de préférence… pour éviter pucerons, oïdium, cicadelles…et limiter la plupart des parasites. On se souvient de l’imputrescibilité de son bois !

partagez avec vos amis!
Comments are closed.

certifications